Lafarge : halte à la pollution aux Etats-Unis

Rédaction
30/11/2011

Le 30 novembre dernier, le ministère américain de la Justice a annoncé que la filiale locale du cimentier français, Lafarge, avait accepté de payer 740 000 $ (564 000 €) pour solder des poursuites liées à la pollution de cours d’eau dans cinq Etats.

Le 30 novembre dernier, le ministère américain de la Justice a annoncé que la filiale locale du cimentier français, Lafarge, avait accepté de payer 740 000 $ (564 000 €) pour solder des poursuites liées à la pollution de cours d’eau dans cinq Etats. « Les infractions concernent des eaux de ruissellement et le non-respect de permis concernant ces eaux dans 21 sites de production de pierre, graviers, sable, asphalte et béton à prise rapide, en Alabama (Sud des Etats-Unis), au Colorado (Ouest), en Georgie (Sud-Est), au Maryland (Est) et dans l’Etat de New York  (Est) ». Il est précisé que Lafarge, qui a déjà « apporté des améliorations importantes à ses systèmes de gestion des eaux de ruissellement », nommera également un vice-président chargé du respect des lois en la matière, et dépensera environ 8 M$ (6 M€) pour améliorer ses procédures.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?