Fluctuart : Un musée flottant d’art urbain

Muriel Carbonnet
24/07/2020

Voir Paris autrement. Voir l’art autrement. Voir la Seine autrement. C’est ce que propose le centre urbain flottant “Fluctuart”. Découverte d’un lieu atypique qui bouscule les conventions.

Dans le cadre de “Réinventer Paris”, initié par la mairie en 2014, Géraud Boursin, Nicolas Laugero-Lasserre et Eric Philippon ont remporté l’appel à projets “Réinventer la Seine”. Et ont lancé, il y a un an, “Fluctuart” sur une barge de 1 000 m2, amarrée à deux pas du pont des Invalides, dans le VIIe arrondissement de Paris. « Ainsi, nous bénéficions d’une concession de 20 ans de la part des Ports autonomes de Paris », précise Nicolas Laugero-Lasserre, directeur artistique.

Lady M : « Ce n’est pas tant un hasard si j’ai été invitée à Fluctuart. Cela me fait progresser par rapport à mon travail ».
Lady M : « Ce n’est pas tant un hasard si j’ai été invitée à Fluctuart. Cela me fait progresser par rapport à mon travail ». [©ACPresse/Arianna Gluzicki]

Conçue par Seine Design, le spécialiste de l’architecture fluviale, cette barge tout de métal et de verre est un lieu de vie et d’art urbain. Avec un bar, une librairie, un rooftop, et des expositions éphémères et permanentes. Petit plus : l’entrée de ce lieu atypique est gratuite. Et ce, jusqu’aux visites guidées, proposées tous les jours par des étudiants bénévoles de l’Ecole du management de la culture (Icart). Quant au rooftop, il accueille des soirées festives, des concerts, des projections et des performances.

Un line-up exceptionnel

Ned a fondé le collectif 9e Concept avec Stéphane Carricondo et Jerk 45. Le collectif est invité par Fluctuart pour fêter ses 30 ans. L’univers de Ned est foisonnant. Mélange de symboles celtiques et de signes inspirés par l’art tribal.
Ned a fondé le collectif 9e Concept avec Stéphane Carricondo et Jerk 45. Le collectif est invité par Fluctuart pour fêter ses 30 ans. L’univers de Ned est foisonnant. Mélange de symboles celtiques et de signes inspirés par l’art tribal. [©ACPresse/Arianna Gluzicki]

Entre les grèves, les Gilets jaunes et le confinement, Fluctuart tient le coup et affiche toujours son optimisme. Preuve en est : les trois expositions temporaires débutées le 2 juillet dernier. Qui regroupent une centaine d’artistes à travers le collectif “9e Concept”. Ce dernier a été invité par Fluctuart pour fêter ses 30 ans. En fond de cale, se tiennent les expositions temporaires. En ce moment, on y retrouve un line-up1 de Street artistes exceptionnel. Intitulée “Scratch Paper”. Plusieurs graffeurs, dont Lady M, Speedy Graphito, Ned… se succèdent dans des performances hebdomadaires sur un mur de 20 m de long, sur 3,5 m de haut. Collages, dessins, grattages, graffs, découpages… s’y superposent d’une session à l’autre. Des couleurs flashy, de la bonne humeur, des copains… Bref tout est réuni pour une exposition bien sympathique.

Des expositions anniversaire

Conçue par Seine Design, le spécialiste de l’architecture fluviale, cette barge tout de métal et de verre est un lieu de vie et d’art urbain.
Conçue par Seine Design, le spécialiste de l’architecture fluviale, cette barge tout de métal et de verre est un lieu de vie et d’art urbain. [©ACPresse/Arianna Gluzicki]

Vous aurez jusqu’au 30 août pour découvrir cette œuvre évolutive et collective. Elle sera ensuite suivie de “Sang 9”, jusqu’au 2 novembre et de “Evolution”, jusqu’au 20 décembre prochain.

Dans le cadre des 30 ans du collectif du 9e concept, “Vision d’Ensemble” retrace les temps forts du collectif, avec notamment l’exposition “Sang 9”, allégorie de l’art comme remède à une société en souffrance. Influencée par le contexte sanitaire actuel, les artistes revisitent l’exposition 20 ans après la création de “Sang 9 ”, en utilisant et en détournant les codes de l’univers médical. Ceci, à travers des créations inédites et originales, mêlées à des images d’archives, témoignant d’une créativité “Sang limites”.

L’art urbain chez Fluctuart est donc vivant, « Il nous inspire, nous confronte, nous stimule, nous unit. Il s’inscrit partout, sur les murs de nos villes, et défie aujourd’hui les flots, dans le cœur même de Paris », s’enthousiasme Nicolas Laugero-Lasserre. Keith Haring, JR, Banksy, Speedy Graphito ou Invader… font partie de la collection permanente sur le pont principal, qui, elle-aussi tourne. A découvrir de toute urgence.

Voir Paris autrement. Voir l’art autrement. Voir la Seine autrement. C’est ce que propose le centre urbain flottant “Fluctuart”.
Voir Paris autrement. Voir l’art autrement. Voir la Seine autrement. C’est ce que propose le centre urbain flottant “Fluctuart”. [©Grégory Brandel]

Fluctuart, Pont des Invalides, 2 port du Gros Caillou 75007 Paris.
Tél : 01 53 76 88 08.

1La composition de l’équipe. Les têtes d’affiche.

M. C.

Agence Seine Design, lauréate du prix d'architecture “ADC Awards”, dans la catégorie “Culture” avec Fluctuart

Premier lieu d'exposition flottant, Fluctuart est conçu par Seine Design, agence d'architecture fluviale. Inscrit dans le programme “Réinventer la Seine” lancé et porté par la Ville de Paris, la Métropole Rouen Normandie, Le Havre Seine Métropole et HAROPA, le projet propose une programmation d'expositions de Street artists internationaux dans un cadre inédit. Du Street Art sur près de 1 000 m2... flottant sur la Seine ! C'est en effet ce qu’a proposé l'agence d'architecture fluviale Seine Design, chargée de la conception du ce nouveau lieu culturel parisien Fluctuart.Pour cette réalisation, les architectes ont joué la carte de l'univers portuaire, recréant ainsi un dock en acier brut portant des boîtes vitrées sur un rythme régulier. Cette trame est à l'origine de la totalité de l'agencement intérieur, allant de la valorisation des matériaux industriels et de l'éclairage aux cadres des œuvres. Grâce à l'omniprésence des ouvertures, les visiteurs peuvent profiter de vues d'exception sur les quais, d'une part et sur le fleuve, de l’autre.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article