Les nuisances sonores peuvent être un frein majeur pour le client et les employés d’un restaurant. Des études le confirment. Dans le Finistère, le restaurant “La Butte” a bien compris cet enjeu et a opté pour la gamme Solo d’Ecophon pour y répondre.

La salle principale du restaurant La Butte est surplombée par des îlots Solo Rectangle et Solo Square, tout deux blancs.
La salle principale du restaurant La Butte est surplombée par des îlots Solo Rectangle et Solo Square, tout deux blancs. [©DR]

A Plouider, petite commune bretonne de 2 000 habitants, le restaurant gastronomique “La Butte” a fait face à un problème récurrent pour les restaurateurs. Le bruit des quelques 80 couverts par service et les discussions des clients ont participé à créer un effet cocktail fort désagréable. Dans ce lieu, qui se veut hôte de moments d’exceptions, cet élément perturbateur n’était pas inscrit à la carte du restaurant.

C’est pourquoi, le chef Nicolas Conraux a décidé d’effectuer des aménagements acoustiques. Un enjeu de taille, puisqu’au-delà du confort auditif, le restaurant devait préserver son esthétisme et les différentes ambiances des salles.

Panneaux acoustiques

La cave à vin habillée d'îlots Solo Rectangle gris.
La cave à vin habillée d’îlots Solo Rectangle gris. [©DR]

Le choix du maître d’œuvre s’est alors porté sur la société ICC. Spécialisée dans la construction depuis 20 ans, l’entreprise brestoise n’en est pas à son coup d’essai en matière de rénovation. En effet, elle est déjà à l’origine des rénovations de restaurants comme Flunch, Del Arte ou encore l’Atelier du stade brestois. ICC a sélectionné la gamme d’isolants acoustiques en laine de verre Solo d’Ecophon, filiale du groupe Saint-Gobain. Les performances de la solution permettent de réduire de – 5 dB le bruit pour un plafond recouvert à 30 %. Lorsque la surface est traitée à 60 %, la réduction peut atteindre – 6 dB, alors que pour un plafond totalement recouvert, elle sera de – 8 dB. L’isolant contribue aussi à diminuer le temps de réverbération.

Options design

Côté design, la tâche a été confiée au cabinet d’architecte Trace & Associés. Afin d’intégrer parfaitement les panneaux, le cabinet a décidé de jouer sur la mixité des formats que propose la gamme Solo. Leur typologie leur donne une sensation de légèreté. Les options design ont permis de placer au plafond des pièces à l’image de nuage dans le ciel. Le choix des coloris a été tout aussi important, afin de respecter les ambiances des différents espaces. Ainsi, des îlots Solo Rectangle et Solo Square, tout deux blancs, surplombent la salle principale. L’espace central, qui se veut plus intime, a, quant à lui, été habillé d’îlots Solo Circle noir. Pour la cave à vin, des îlots Solo Rectangle gris ont été préférés, afin de créer un espace unique de dégustation.

L’espace central, qui se veut plus intime, a, quant à lui, intégré des îlots Solo Circle noir.
L’espace central, qui se veut plus intime, a, quant à lui, intégré des îlots Solo Circle noir. [©DR]

Confort acoustique

D’après une étude suédoise, 93% des clients* pensent que dans un restaurant, le confort acoustique est aussi important que le repas et un bon service.
D’après une étude de HFR, 93% des clients* pensent que dans un restaurant, le confort acoustique est aussi important que le repas et un bon service. [©DR]

La problématique acoustique a inspiré Saint-Gobain Recherche à réaliser une étude, mettant en avant les bénéfices d’une isolation réussie. Les résultats des recherches valident les initiatives des restaurants. Elles démontrent qu’une gêne est ressentie dès 50 dB, ce qui détériore la satisfaction client. Cette problématique, reconnue de tous, n’est pourtant pas normée. Ce manque ne permet donc pas d’avoir de lignes directrices ou de prescripteurs techniques pour aider à instaurer une ambiance sonore moins nocive. Néanmoins, nombreux sont les restaurateurs ayant à cœur d’intégrer un contexte sonore agréable pour leur clientèle. De plus, d’après une étude suédoise, 93 % des clients pensent que dans un restaurant, le confort acoustique est tout aussi important que le repas. Un levier de motivation supplémentaire pour les restaurateurs…

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article