Agru, réhabilitation des égouts de Paris par plaques à crampons

abbachir55@yahoo.fr
16/07/2020

La plaque à crampons ULTRA GRIP d’Agru permet de résister à tous les polluants présents dans les eaux agressives. Le béton est donc protégé des agressions chimiques.

 

Agru plaques à crampons Ultra Grip

Agru, étanchéité de cunettes dans les égouts de Paris. [©Agru]

La plaque à crampons ULTRA GRIP d’Agru permet de protéger le béton des agressions chimiques.
On utilise cette plaque en travaux neufs ou en réhabilitation: cuves, bassins, aqueducs, égouts STEP…
L’ULTRA GRIP est disponible en PEHD, PP, PVDF et ECTFE selon la nature chimique des polluants, leur concentration et la température de stockage.

La plaque à crampons ULTRA GRIP est insensible aux micro-fissurations du béton.
Disponible en plaque ou en rouleaux jusqu’à 5 m de largeur et 50 m de longueur limitant ainsi le nombre de soudure sur chantier.
La forme des crampons permet un ancrage maximal au béton : résistance à l’arrachement de 80 t/m2.
Le procédé ULTRA GRIP permet de protéger le béton : de la corrosion – des nappes phréatiques – d’améliorer le coefficient de glissance – d’assurer la qualité des produits transportés (eau potable par exemple).
Pas de protection particulière pour les poseurs et les soudeurs.
Toutes les soudures sont contrôlables à 100%.

 

A propos d’AGRU :

Présente depuis 70 ans, AGRU est une entreprise mondiale qui fabrique une des plus large gamme de Géosynthétiques pour les Travaux Publics, le Génie Civil et l’Industrie. Les géomembranes, les collecteurs, les raccords et les drains, en passant par les étanchéités d’ouvrages béton, font la renommée de cette société à la pointe de la technologie.

Depuis 25 ans, AGRU France distribue la gamme AGRU en conseillant ses clients en fonction de leurs applications et des caractéristiques recherchées.

Demande de documentation

MEUSY Jean-luc

Etanchéité

Adresse

39 rue du Nord
76000, Rouen
France

Contact

Tél. : 06 09 40 39 20
Fax : 04 72 76 88 39
  • Vos coordonnées
  • Votre société
Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article