Un livre blanc pour les granulats

Rédaction
04/05/2011

« Nous arrivons dans un système dans lequel le renouvellement ne se fait plus au fil de l’eau ce qui conduit à des tensions voire à la rupture sur un certain nombre de marchés, prévient Nicolas Vuillier, président de l’UNPG.

« Nous arrivons dans un système dans lequel le renouvellement ne se fait plus au fil de l’eau ce qui conduit à des tensions voire à la rupture sur un certain nombre de marchés, prévient Nicolas Vuillier, président de l’UNPG (Union Nationale des Producteurs de Granulats). Les réserves consommées chaque année ne se renouvellent pas alors que l’évolution des besoins en granulats est en constante hausse, due à l’accroissement de la population. Parallèlement, la surface occupée par chacun d’entre nous s’accroît. Nous consommons plus de granulats aujourd’hui qu’hier. Mais la durée d’instruction de nos autorisations d’ouverture de carrières s’allonge. Elle est aujourd’hui entre 5 et 7 ans. La conjonction de ces phénomènes conduit à un risque de rupture. » Il paraît aujourd’hui impératif de faire évoluer les politiques publiques de gestion de la ressource minérale et de proposer de manière concertée des solutions pour assurer un approvisionnement durable des territoires. Cela devient un enjeu crucial pour le secteur. C’est le sens du Livre blanc réalisé par l’UNPG et qui a été présenté le 3 mai dernier, lors d’un colloque organisé à l’Assemblée Nationale. L’UNPG a ainsi élaboré 22 propositions en faveur d’un approvisionnement durable des territoires. Parmi ces propositions, 4 majeures :

– intégrer les besoins en granulats dans les plans et programmes publics,

– pérenniser l’exploitation des ressources de proximité,

– favoriser la contribution des carrières à la biodiversité,

– participer à l’élaboration et au suivi des politiques publiques.

Autre piste : développer la recherche et développement pour la valorisation notamment des granulats recyclés et artificiels avec là encore comme enjeu, l’implantation de plateformes de recyclage.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?