S'abonner

Vicat croque la carrière à pleine pomme

par redaction | - réagissez

Journée de plantation sur la carrière Vicat de Maizières (54), le samedi 24 mars. [© Photo de drones prise par M. Mougeot]

Journée de plantation sur la carrière Vicat de Maizières (54), le samedi 24 mars. [© Photo de drones prise par M. Mougeot]

Dans le cadre de la 18e édition des “Plantations avec les habitants”, Vicat a organisé avec la commune de Maizières (54), le 24 mars dernier, une rencontre en compagnie de l’association “Les croqueurs de pommes – Loraine”. Au cœur de sa carrière, le groupe a inauguré, par la même occasion, son nouveau verger conservatoire en présence des habitants de la commune. Toute une matinée, des arbres fruitiers, greffés en 2016, ont été transplantés de la pépinière vers le verger, à l’aide d’une terre élaborée à partir de co-produits de carrière. Cette dernière redonne ainsi un nouveau de cycle de vie aux matériaux. Les habitants présents ont pu participer à un atelier de greffes animé par l’association et repartir avec un arbre. Destiné à s’agrandir petit à petit, le verger s’intégrera dans le réaménagement de la carrière de Maizières. De plus, une haie arbustive l’encadre, afin de permettre aux différentes espèces animales de trouver refuge et alimentation pour préserver l’éco-système, ainsi que la flore locale.
C’est le 2e verger conservatoire, après celui de Montalieu (38), que Vicat installe dans l’une de ses carrières. Tous deux s’inscrivent dans le dispositif “Odyssée” que le groupe a lancé en 2015, pour la préservation de la biodiversité et le développement de pratiques plus responsables sur ses sites (ruches, abris à chauves-souris, hôtels et spirales à insectes, nichoirs pour les oiseaux…).

Laisser un commentaire

A lire aussi dans la rubrique Actualités

- réagissez

Le bâtiment artisanal tient salon

Rendez-vous au Salon du bâtiment artisanal, le premier évènement parisien consacré aux professionnels du bâtiment de l’Ile-de-France les 27, 28, 29 juin au Paris Event Center, Porte de la Villette.

Le “décret tertiaire” enterré
- réagissez

Le “décret tertiaire” enterré

C’est décidé, le Conseil d’Etat annule le décret sur la performance énergétique des bâtiments du secteur tertiaire. Une victoire pour le CdCF, le Perifem et l’Umih, qui contestaient les délais de son application.

Du coté de nos magazines

Béton[s] le magazine

Bétons le Magazine

Le n° 76 est paru