S'abonner

The Future of Cement

par redaction | - réagissez

Il y a tout juste deux cents ans, Louis Vicat découvrait les lois de l’hydraulicité, qui ont permis l’industrialisation du ciment. Homme d’une grande noblesse d’âme, Louis Vicat a choisi d’offrir sa découverte à la communauté plutôt que de déposer un brevet. « Il n’a pas pris de brevet sur son invention, considérant qu’il était redevable à la société de lui avoir permis de se former », rappelle Guy Sidos, Pdg du groupe Vicat1. Pour célébrer ce bicentenaire, le Syndicat français de l’industrie cimentière (Sfic), l’Association technique de l’industrie des liants hydrauliques (Atilh) et la Commission nationale française pour l’Unesco organisent un symposium scientifique international intitulé “The Future of Cement” (Le futur du ciment). L’évènement aura lieu au sein même du bâtiment de l’Unesco, à Paris, du 6 au 8 juin prochain.
L’essentiel de la communauté scientifique et technique internationale – qu’elle soit spécialiste de la chimie pure, des procédés de fabrication du ciment ou des applications du béton – se réunira pour faire un point sur l’état de la recherche et les perspectives d’avenir. L’occasion de rappeler les circonstances des travaux de Louis Vicat et de balayer les deux siècles d’histoire du ciment.
Le programme des conférences oscillera entre les deux tendances majeures de la filière ciment/béton.
D’une part, le procédé de recarbonatation du béton recyclé sera détaillé. Celui-ci permet non seulement de recapturer une grosse partie du CO2 émis lors de la fabrication du ciment, mais aussi d’améliorer les performances des granulats de béton recyclé ainsi traités. Une approche, qui laisse envisager leur réutilisation dans les mêmes applications qu’avec des granulats naturels, et donc une économie circulaire préservant les ressources.
D’autre part, les applications du “Smart concrete” dans l’espace urbain seront passées en revue. A peine croyable tant elles semblent futuristes, mais déjà à notre portée, ces technologies promettent une meilleure qualité de vie, dans un souci constant de durabilité environnementale.
Cela fait 200 ans que le ciment accompagne le développement de nos villes et de nos mégapoles modernes, sans que nous ayons conscience de son importance et de ses progrès. Le béton est omniprésent dans nos sociétés. Il est le matériau de construction universel, le plus accessible sur la planète. Plus innovants et dynamiques que jamais, le ciment et le béton n’ont pas fini d’émerveiller scientifiques, architectes et entrepreneurs. Des matériaux de plus en plus “verts” et offrant toujours plus de confort, de sécurité et d’esthétisme.

1Interview complète et exclusive de Guy Sidos, à lire dans Béton[s] le Magazine n° 70 – Mai/Juin 2017 -, disponible à partir du 29 mai prochain.

Laisser un commentaire

A lire aussi dans la rubrique Actualités

Sto souhaite devenir en révélateur de façade. [©Sto]
- réagissez

La façade dans tous ses états

Sto compte bien s’illustrer en révélateur de façade et met en avant l’ensemble de son offre bardage, ravalement et ITE sur un nouveau site Internet, lancé ce mois d’avril.

A Vancouver, la Tallwood House des architectes d’Acton Ostry Architects a été récompensée par le premier prix international d’architecture bois. [© Michael Elkan]
- réagissez

L’architecture bois récompensée

Dans le cadre de la 8e édition du Forum international bois construction, à Dijon, le 12 avril 2018, six magazines spécialisés ont remis le premier prix international d’architecture bois.

Materiopro est accessible sur Internet et sur smartphone dès le 15 mai. [©Materiopro]
- réagissez

Materiopro contre le gaspillage des matériaux

Ce mois d’avril signe le lancement de la plate-forme Materiopro. Créée par Patrick Torcol, elle permet d’acheter et de vendre entre professionnels ses matériaux neufs invendus et de fin de chantier.

Du coté de nos magazines

Bétons le Magazine

Le HS n° 21 est paru