S'abonner

SNBPE+C-

par redaction | - réagissez
  Lire nos dossiers : , , , , , .

De gauche à droite, Benoist Thomas, secrétaire général du SBPE, Jean-Marc Goldberg, président du SNBPE, Azziz Ouattou, président de la commission développement du SNBPE, et Olivier Stépha, délégué régional Grand Ouest du SNBPE [©ACPresse]

De gauche à droite, Benoist Thomas, secrétaire général du SBPE, Jean-Marc Goldberg, président du SNBPE, Azziz Ouattou, président de la commission développement du SNBPE, et Olivier Stépha, délégué régional Grand Ouest du SNBPE. [©ACPresse]

« Le Syndicat du béton prêt à l’emploi affiche une double priorité : faire reconnaître les qualités techniques, économiques, sociales et environnementales du béton prêt à l’emploi, et souligner la place que peut prendre la profession dans le développement durable et l’économie circulaire », explique Jean-Marc Golberg, président du SNBPE. Ainsi le syndicat compte s’inscrire pleinement dans le programme E+C. Aussi, il a fait savoir qu’il était favorable à une démarche multi-critères simple, qui porte non seulement sur les matériaux, mais sur l’ensemble du cycle de vie du bâtiment. A la demande de la profession, le SNBPE est favorable au prolongement de la période d’observation jusqu’en 2020, « afin que les ouvrages présentés soient suffisamment nombreux et représentatifs de toutes les solutions constructives ». Côté pratique, le syndicat propose plusieurs leviers pour le béton prêt à l’emploi. Des systèmes constructifs innovants (bétons à propriétés isolantes structuraux, murs à coffrages intégrés…), une approche collaborative renforcée dès la conception ou encore des solutions pour réduire l’impact carbone des bâtiments (choix des bétons).
Le SNBPE rappelle qu’il met à disposition l’outil BETie pour établir des Fiches de déclaration environnementales et sanitaires (Fdes) de chaque ouvrage en béton. Ces dernières sont éligibles aux projets de l’expérimentation du nouveau référentiel E+C. De plus, le syndicat proposera, entre 2018 et 2019, des formations aux prescripteurs de ses adhérents, afin qu’ils maîtrisent les leviers permettant d’atteindre les objectifs de réduction de l’empreinte carbone.

Laisser un commentaire

A lire aussi dans la rubrique Actualités

L’application de la Capeb Rhône sera disponible sur toutes les plates-formes dès le 29 juin 2018.
- réagissez

La Capeb Rhône, acteur de la transition numérique

Pour aider et accompagner les artisans dans la transition numérique, la Capeb Rhône lance, le 29 juin 2018, son application mobile. Les utilisateurs auront ainsi accès à de l’info en temps réel, un calendrier des rencontres ou encore la liste des formations disponibles…

Actis met en place La ruche pour être au plus proche de ses clients et les récompenser de leur fidélité. [©Actis]
- réagissez

Actis fonde sa ruche

Ce n’est pas du miel que produit Actis avec sa ruche, mais des lingots d’or ! A travers son nouveau programme de fidélité, l’industriel souhaite récompenser, avec de nombreux cadeaux, les artisans clients, qui utilisent ses produits.

Vinci a inauguré Leonard:Paris, lieu témoignant de l’engagement et de la volonté du groupe de se projeter dans l’avenir. [©ACPresse]
- réagissez

Vinci crée Leonard

C’est au cœur du XIIe arrondissement de Paris que Vinci vient d’inaugurer Leonard:Paris. Qualifié de maison des innovations, le lieu héberge les entités de Vinci tournées vers la transformation des métiers et des marchés du groupe.

Ecocem France vient d’inaugurer sa nouvelle usine de production de laitier moulu de hauts fourneaux de Dunkerque. [©ACPresse]
- réagissez

Ecocem France inaugure son usine de Dunkerque

Après 18 mois de construction, la nouvelle usine Ecocem France ouvre ses portes à Dunkerque. Elle est destinée à la production de laitiers moulus de hauts fourneaux, permettant la formulation de bétons bas carbone.

Du coté de nos magazines

Béton[s] le magazine

Bétons le Magazine

Le n° 76 est paru