S'abonner

Sika continue sa politique de développement

par redaction | - réagissez

Le groupe Sika s’est lancé dans la production de fibres hautes performances pour le renforcement du béton dans les régions EMEA. [©Sika]

Le groupe Sika s’est lancé dans la production de fibres hautes performances pour le renforcement du béton dans les régions EMEA. [©Sika]

Après le rachat de l’américain L.M. Scofield en 2016, Sika renforce sa présence sur le marché du béton coloré et de décoration, en faisant l’acquisition de Butterfield Color. « Cela nous permet de toucher de nouveaux professionnels et d’accroître notre taux de pénétration sur les projets clefs, explique Christoph Ganz, directeur de la région Amérique du Nord. Nous voyons de grandes synergies émerger des technologies combinées de Sika, Scofield et aujourd’hui, de Butterfield. Nous sommes fiers d’accueillir ces collaborateurs au sein de nos équipes et nous sommes impatients de développer nos activités ensemble. »
Par ailleurs, Sika annonce une série de développements dans les régions Afrique, Europe et Moyen-Orient (EMEA). Avec notamment l’ouverture d’un second site à Luanda, en Angola, afin de compléter sa production d’adjuvants pour bétons. Ce nouvel investissement permet au groupe suisse de s’approcher de son objectif : couvrir 70 % du potentiel de marché sur le continent africain avec ses propres filiales et ses propres installations. « Durant ces 5 dernières années, nous avons renforcé notre présence sur le continent africain, puisque nous avons aujourd’hui 19 filiales nationales et 18 sites de production, constate Ivo Schälder, directeur de la région EMEA. Nous nous positionnons très tôt sur les marchés, afin de bénéficier du boom de la construction lié au développement rapide à la fois de la population et de l’urbanisation. Cette stratégie en Afrique a largement porté ses fruits : au cours de ces 5 dernières années, nous avons connu une croissance annuelle de 22 %. » Sika a aussi mis en route des unités de fabrication de mortiers en Côte d’Ivoire et au Nigéria.
Pour ces trois grandes régions, le groupe suisse s’est lancé dans la production de fibres hautes performances pour le renforcement du béton. Un marché estimé à prés de 800 M de CHF (environ 688 M€). Sur son site de Troisdorf en Allemagne, une ligne a été mise en service. « Avec notre dernière innovation, le SikaFiber Force-60, nous voulons offrir à nos clients de nouvelles technologies dans le domaine du renforcement structurel, conclut Paul Schuler, Dg de Sika. Nous réalisons un investissement ciblé par la mise en place de la production dans la région EMEA et nous sommes convaincus que ces produits de hautes performances ont un potentiel de croissance important. »

Laisser un commentaire

A lire aussi dans la rubrique Actualités

Sto investit la plate-forme sociale Facebook, avec notamment la page destinée aux pros. [©DR]
- réagissez

Sto, en force sur les réseaux sociaux

Depuis janvier 2018, Sto poursuit le développement de sa stratégie de communication digitale au profit de ses clients.

Le marché indien est le 2e plus gros marché du ciment au monde. [©LafargeHolcim]
- réagissez

LafargeHolcim investit massivement en Inde

Pour continuer à progresser sur l’un des marchés les plus florissants au monde, LafargeHolcim va investir 173 M€ dans une cimenterie au Nord de l’Inde.