S'abonner

Sateco parraine le skipper Benjamin Dutreux

par redaction | - réagissez
  Lire nos dossiers : .

Sateco parraine le skipper Benjamin Dutreux.

Sateco parraine le skipper Benjamin Dutreux. [©DR]

Qu’est-ce qui peut réunir un coffreur et un navigateur ? A priori, des valeurs humaines. Celles véhiculées par le skipper Benjamin Dutreux. C’est pourquoi François Guilloteau, président de Sateco, a souhaité associer son entreprise au challenge du navigateur. En effet, après un cursus scolaire et professionnel plutôt technique qui est en totale adéquation avec la formation des hommes de Sateco, Benjamin Dutreux s’est lancé un défi : participer au Vendée Globe 2020.
« Quand on évoque cette course à la voile, autour du monde, en solitaire, sans escale et sans assistance, on ne peut être qu’admiratif de la détermination qui anime les concurrents, indique François Guilloteau. La jeunesse et la mobilisation de Benjamin Dutreux pour réussir son projet sont des valeurs que nous souhaitons plébisciter auprès de tous les collaborateurs car elles représentent celles de notre entreprise : motivation, dépassement de soi, ambition, partage mais aussi préservation de l’environnement et de l’éco-système. »
En plus de 50 ans d’existence, Sateco s’est impose comme l’un des acteurs majeurs du bâtiment. En France, sa part de marché atteint 40 % et sa présente est très forte à l’international (Europe, Moyen-Orient, Asie). « Avec Benjamin Dutreux, Sateco est donc prêt à hisser les voiles ! », s’enthousiasme François Guilloteau.

Trois courses durant l’été
Depuis le début de cet été, sur son monocoque Sateco, Benjamin Dutreux a déjà participé à La Solitaire Urgo Le Figaro, qui relie Pauillac à Dieppe. Organisée du 26 mai au 25 juin 2017, cette course monotype, sans assistance, se dispute par étapes. Chacune d’elles constitue une course en soi. Le classement au temps de chaque étape ainsi que le classement général au temps attribuent des points au Championnat de France Elite de Course au Large en Solitaire. Pour boucler le parcours de 505 milles nautiques, Benjamin Dutreux a mis 3 j, 17 h , 23 mn et 12 s… A seulement 18 mn et 16 s du vainqueur ! Il n’a pas atteint son objectif du Top 8, mais a fait mieux que l’année passé en terminant en 12e position.

Le monocoque Sateco du skipper Benjamin Dutreux. [©Breschi/Team Vendée]

Le monocoque Sateco du skipper Benjamin Dutreux. [©Breschi/Team Vendée]

Et il ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Ainsi, toujours cet été, Benjamin Dutreux a prévu de disputer, le 13 août, la Germon Cup, c’est-à-dire le tour de l’Ile d’Yeu, qui n’est autre que le fief du navigateur. Et pour bien finir la saison estivale, il s’attaquera au Tour de Bretagne. Cette course en double, qui se déroulera entre 26 août le 2 septembre, l’emmènera, par étapes, de Saint-Malo/Lézardrieux à Piriac-sur-Mer, en passant par Camaret-sur-Mer, Larmor-Plage et Quiberon. Quant au partenariat avec Sateco, il court jusqu’au 31 décembre de cette année.

 

Pour suivre Benjamin Dutreux sur son monocoque Sateco, rendez-vous sur http://benjamindutreux.fr

Laisser un commentaire

A lire aussi dans la rubrique Actualités

L’usine située au Malawi est la première à produire des briques DuraBric à l’échelle industrielle.
- réagissez

Une nouvelle usine de briques plus “propres” au Malawi

En Afrique de l’Est, au Malawi, de nouvelles lignes de production automatiques de DuraBric ont été inaugurées. Et ce, grâce, à la joint-venture, 14Trees, issue du géant LafargeHolcim et du […]

ACPresse sur les réseaux sociaux

Du coté de nos magazines

Bétons le Magazine

Le n° 71 est paru

Nos partenaires