S'abonner

Saint-Gobain ne rachètera pas Sika

par redaction | - réagissez

Saint-Gobain renonce à prendre le contrôle de Sika. [©DR]

Saint-Gobain renonce à prendre le contrôle de Sika. [©DR]

Clap de fin sur le bras de fer qui opposait, depuis trois ans, le Français Saint-Gobain et le Suisse Sika. En effet, les deux groupes ont annoncé être parvenus à un accord général, qui clôt le litige. Ainsi, Saint-Gobain renonce à prendre le contrôle de Sika, comme c’était pourtant son intention, plusieurs fois confirmée par Pierre-André de Chalendar, Pdg du groupe français.
En substance, l’accord conclu entre les deux parties voit l’acquisition par Saint-Gobain de l’entité Schenker-Winkler Holding (SWH), c’est-à-dire de la part de Sika détenue par la famille Burkard, pour une montant de 3,22 Md de CHF (2,596 Md€). Soit une augmentation de plus de 500 M de CHF (419,5 M€) par rapport au prix initialement prévu en décembre 2014, compte tenu de la hausse de la valeur du groupe Sika depuis cette date.
Dans la foulée, Saint-Gobain/SWH cède à Sika une part de sa participation dans Sika (6,97 %), pour une somme de 2,08 M de CHF (1,74 Md€), représentant 23,7 % des droits de vote de Sika. Ainsi, à travers SWH, Saint-Gobain devient le premier actionnaire de Sika, détenant une participation de 10,75 %. Participation que le géant français s’est engagé à conserver durant deux années au minimum. Et si une cession d’actions devait être envisagée, Saint-Gobain s’est engagé à les proposer à Sika en priorité.

“Une action = un voix”

De son côté, Sika va convoquer une assemblée générale extraordinaire (AGE), le 11 juin prochain, en vue de réduire de 6,97 % le capital de Sika, par voie d’annulation des actions SWH tout juste acquises. Mais aussi de convertir toutes les actions Sika en une catégorie d’actions unique : “une action = une voix”, ce qui n’était pas le cas jusqu’à présent et qui a créé cette situation conflictuelle entre Saint-Gobain et Sika. Saint-Gobain/SWH a confirmé qu’il voterait en faveur de l’ensemble des résolutions, qui seront adoptées lors de l’AGE.
Dans le futur, les deux groupes ont prévu d’approfondir leurs relations commerciales déjà existantes, en cherchant à les élargir dans des domaines, qui leur seront bénéfiques mutuellement. Ceci, en préservant et en respectant l’indépendance économique et juridique de chacun. « Le conseil d’administration et le comité de direction de Sika saluent cette issue positive. Cette solution permet d’amorcer un nouveau chapitre de notre réussite […]. L’introduction d’une structure de gouvernance moderne fournira à Sika une base solide pour accélérer sa croissance », ont déclaré Paul Hälg, président du conseil d’administration de Sika et Paul Schuler, directeur général de Sika. Pour sa part, Urs F. Burkard, porte-parole de la famille Burkard, a souligné : « Nous sommes ravis que Saint-Gobain, client significatif de Sika, soit désormais le premier actionnaire de la société ». Quant à Pierre-André de Chalendar, Pdg de Saint-Gobain, il a conclu : « C’est une issue très positive, tant d’un point de vue financier que stratégique. Nous conservons une participation minoritaire dans une belle société et allons accroître la collaboration entre les deux groupes ».

Laisser un commentaire

A lire aussi dans la rubrique Actualités

(Parenthèse béton)
- réagissez

(Parenthèse béton) épisode #4 : The French Vikings

(Parenthèse béton) : le rendez-vous de Béton[s] le Magazine La rédaction vous propose de découvrir des artistes, artisans et designers, qui se retrouvent tous autour du béton. – EPISODE #4 […]

Pendant “Les Coulisses du bâtiment”, du 11 au 13 octobre prochain, près de 200 chantiers et ateliers seront ouverts au public. [©FFB]
- réagissez

Visitez “Les Coulisses du Bâtiment”

Rendez-vous les 11, 12, 13 octobre prochains pour la 16e édition des “Coulisses du bâtiment”. Près de 200 chantiers et ateliers seront ouverts au public.

Claude Loréa, nommée directrice ciment de la GCCA [©GCCA]
- réagissez

Claude Loréa, nommée directrice ciment de la GCCA

Global Cement & Concrete Association (GCCA) nomme Claude Loréa directrice ciment. Dès le mois de novembre, elle rejoindra l’équipe dirigeante du GCCA dans ses bureaux de Londres.

Le temps d’un week-end, le palais d’Iéna, seul bâtiment de la République construit en béton, qui accueille depuis 1959 le Conseil économique, social et environnemental (Cese), ouvrira ses portes au grand public. [©SNBPE]
- réagissez

Des Journées du Patrimoine en béton

A l’occasion des Journées européennes du Patrimoine, les 15 et 16 septembre prochains, le Syndicat national du béton prêt à l’emploi (SNBPE) renouvelle son partenariat avec le Conseil économique, social et environnemental (Cese), afin de valoriser l’architecture béton.

Du coté de nos magazines

Couv BLM77

Bétons le Magazine

Le n° 77 est paru

Partenaires