S'abonner

Pari réussi pour Artibat

par redaction | - réagissez

Artibat a réuni près de 40 000 visiteurs durant les trois jours de salon. [©ACPresse]

Artibat a réuni près de 40 000 visiteurs durant les trois jours de salon. [©ACPresse]

« La proximité et la convivialité font de nouveau le succès de cette édition d’Artibat », a conclu Valérie Sfratz, directrice du salon, à l’issu des ces trois jours de rencontres. Ainsi, cette 16e édition de l’évènement rennais réaffirme sa position d’incontournable rendez-vous du Grand Ouest. D’autant que près de 40 000 visiteurs ont fait le déplacement. « C’est un pari gagné, Artibat est parvenu à fédérer l’ensemble des acteurs de la filière, les uns venus rencontrer des prospects et les autres concrétiser une relation d’affaire. »
Du côté du béton, de nombreux acteurs étaient présents. Bostik y a dévoilé sa nouvelle chape fluide à liants spéciaux Technis First. Préfa Bressuirais présentait ses Redi Rock, des blocs bétons empilables à sec bénéficiant d’un aspect pierre. Ou encore la start-up Resair exposait ses solutions de réservations gonflables pour chantier. Des majors à l’image de Chryso, Ciments Calcia, Eqiom, Mapei, Sika ont aussi participé à ces trois jours de salon.

Laisser un commentaire

A lire aussi dans la rubrique Actualités

Les médaillés de la discipline, construction béton armé. [©CCCA-BTP]
- réagissez

Les Compagnons du Devoir se distinguent aux Olympiades des métiers

A l’occasion de la 45e édition des Olympiades des métiers, à Caen, les jeunes Compagnons du Devoir sont repartis avec 32 médailles. Parmi les vainqueurs, certains intégreront l’équipe de France au WorldSkills Kazan, en Russie, au mois d’août 2019.

De gauche à droite : les représentants de Trecobat et Point.P et Philippe Gruat – président de la Fib et vice-président de la Filière Béton. [©SNBPE]
- réagissez

Et les lauréats de la première édition du concours SNBPE sont…

En partenariat avec Cimbéton, le SNBPE a lancé, en avril dernier, le 1er concours “Bâtiment Durable E+C- 2018”. Ce challenge s’adressait à ses adhérents et avait pour vocation de valoriser les ouvrages, qui répondent aux exigences de l’expérimentation E+C-.

Le musée français de la Carte à Jouer d’Issy-les-Moulineaux a commandé une série de photographies à Raymond Depardon. [©Ville d’Issy-les-Moulineaux]
- réagissez

Raymond Depardon photographie Issy-les-Moulineaux

Déjà photographiée dans les années 1940 par Robert Doisneau, la ville d’Issy-les-Moulineaux l’est à nouveau par un autre grand nom de la photographie, Raymond Depardon.

Du coté de nos magazines

Bétons le Magazine

Le n° 79 est paru

Partenaires