S'abonner

Etex en passe de détenir Pladur

par redaction | - réagissez
  Lire nos dossiers : , , , .

Usine de plaques de plâtre Pladur de Valdemoro, commune située près de Madrid. [©ACPresse]

Usine de plaques de plâtre Pladur de Valdemoro, commune située près de Madrid. [©ACPresse]

Etex a conclu un accord au terme duquel il deviendra l’actionnaire majoritaire de Pladur, producteur espagnol de produits en plâtre. Aujourd’hui, c’est l’espagnol Coemac, qui est propriétaire de l’entreprise à hauteur de 59,31 %, Etex en détenant 40,69 %. La transaction porte sur la vente de 35 % des parts de Coemac, avec une option de cession des 24,31 % résiduels d’ici à 2020. Sa finalisation est prévue pour la fin de cette année.
Né il y a 40 ans, Pladur réalise la majeure partie de son chiffre d’affaires sur son marché domestique, mais exporte aussi ses panneaux de plâtre, ses montants métalliques, ses produits et ses mélanges à base de plâtre vers l’Europe, le Moyen-Orient, l’Afrique et l’Amérique latine. La capacité de production de panneaux de plâtre de Pladur est répartie entre son usine de Valdemoro, commune située près de Madrid et celle, bientôt opérationnelle, de Gesla (Saragosse).
En devenant actionnaire majoritaire, Etex renforce sa présence sur le marché espagnol des matériaux de construction. « Nous souhaitons jouer un rôle de leader en matière de panneaux de construction et de celle à sec, explique Paul Van Oyen, CEO d’Etex, entreprise par ailleurs propriétaire de Siniat. Ajouter Pladur à notre portefeuille va nous permettre de compléter notre couverture du marché européen… »

Laisser un commentaire

A lire aussi dans la rubrique Actualités

Réalisation de l’entreprise de pose SM2C dans le Gard (30), lauréat de la catégorie “Béton”. [© Monier ]
- réagissez

Monier récompense la “black tendance”

Le fabricant de toitures Monier récompense sept réalisations dans le cadre d’un concours sur le thème des constructions contemporaines avec des toitures aux tons foncés.

Les acteurs du bâtiment et le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Ménard, ont signé, le 9 novembre dernier, la charte d’engagement volontaire de la filière bâtiment pour la construction numérique. [©W.Pillard EGF.BTP]
- réagissez

Objectif BIM 2022 pour le bâtiment

Le 9 novembre dernier, les acteurs du bâtiment et le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Ménard, ont signé une charte pour la construction numérique.

ACPresse sur les réseaux sociaux

PAVE DROITE 1

Du coté de nos magazines

Bétons le Magazine

Le n° 73 est paru

PAVE DROITE 2

Nos partenaires