S'abonner

Le Béton Luciole de Cibetec change de nom

par redaction | - réagissez
  Lire nos dossiers : , , , .

A Aigrefeuille-sur-Maine (44), le Bétoluisant de Cibetec habille les deux nouvelles liaisons entre Clisson et l’A83. [©Cibetec]

A Aigrefeuille-sur-Maine (44), le Bétoluisant de Cibetec habille les deux nouvelles liaisons entre Clisson et l’A83. [©Cibetec]

Lancé en 2014, le Béton Luciole élaboré par Cibetec (filiale de Capremib) change de nom et devient Bétoluisant. Composé de granulats de verre intégrés dans une matrice béton, ce dernier devient phosphorescent dans la nuit, en absorbant de la lumière naturelle ou artificielle, tout en restant esthétique le jour.
Le Bétoluisant a dernièrement été utilisé pour la construction de deux ponts dans la commune d’Aigrefeuille-sur-Maine (44). Reliant Clisson et l’A83, les 172 m de corniche en béton poli phosphorescent des ouvrages constituent ainsi des points de repères dans l’obscurité. Le premier pont est terminé tandis que le second est toujours en cours de réalisation. Les sections de routes auxquelles ils sont reliés seront mises en circulation fin 2019.

Laisser un commentaire

A lire aussi dans la rubrique Actualités

Les médaillés de la discipline, construction béton armé. [©CCCA-BTP]
- réagissez

Les Compagnons du Devoir se distinguent aux Olympiades des métiers

A l’occasion de la 45e édition des Olympiades des métiers, à Caen, les jeunes Compagnons du Devoir sont repartis avec 32 médailles. Parmi les vainqueurs, certains intégreront l’équipe de France au WorldSkills Kazan, en Russie, au mois d’août 2019.

De gauche à droite : les représentants de Trecobat et Point.P et Philippe Gruat – président de la Fib et vice-président de la Filière Béton. [©SNBPE]
- réagissez

Et les lauréats de la première édition du concours SNBPE sont…

En partenariat avec Cimbéton, le SNBPE a lancé, en avril dernier, le 1er concours “Bâtiment Durable E+C- 2018”. Ce challenge s’adressait à ses adhérents et avait pour vocation de valoriser les ouvrages, qui répondent aux exigences de l’expérimentation E+C-.

Le musée français de la Carte à Jouer d’Issy-les-Moulineaux a commandé une série de photographies à Raymond Depardon. [©Ville d’Issy-les-Moulineaux]
- réagissez

Raymond Depardon photographie Issy-les-Moulineaux

Déjà photographiée dans les années 1940 par Robert Doisneau, la ville d’Issy-les-Moulineaux l’est à nouveau par un autre grand nom de la photographie, Raymond Depardon.

Du coté de nos magazines

Bétons le Magazine

Le n° 79 est paru